Cellfina Paris

Les études montrent qu’environ 85 % des femmes (et même certains hommes) souffrent de dépôts de cellulite. Les gens de toutes tailles et de différentes morphologies souffrent de cellulite, et c’est l’un des problèmes cosmétiques les plus difficiles à traiter, auxquels les gens font face aujourd’hui.

Le plus souvent vu sur les fesses et les cuisses, les femmes commencent à remarquer la cellulite  sur leur corps au début de la vingtaine ou au milieu de la trentaine. À mesure que nous vieillissons, son apparence devient plus prononcée.

cellfina paris

Il n’existe qu’un seul traitement de ce problème qui traite la cause de la cellulite, en coupant les tissus fibreux  qui forment des capitons de cellulite. Il fournit également des résultats durables. Il a un taux de satisfaction des patients extrêmement élevé. Il s’agit de Cellfina.

Cellfina à Paris est un traitement peu invasif pour éliminer la cellulite, avec un niveau extraordinairement élevé de satisfaction des patients. Cette technique traite la cellulite à la source, plutôt que d’essayer de masquer le problème.

Il s’agit d’un traitement de cellulite unique qui fournit un résultat permanent. Les capitons de cellulite ne reviendront pas.

Combien coûte une séance de Cellfina à Paris ?

Le prix d’une séance de Cellfina n’est pas fixe, d’ailleurs, c’est le cas pour toutes les procédures de médecine esthétique. Le coût de cet acte dépend de la zone que vous voulez traiter, du médecin que vous choisissez , vous pouvez avoir plus d’information sur votre opération chirurgicale avec notre devis gratuit, contacter nous n’importe qu’elle moment pour avoir Combien coute une  séance de Cellfina Paris .


Obtenir un devis gratuit

Comment se déroule cette intervention à Paris ?

Cellfina cible mieux la cellulite fibreuse. La procédure est employée pour traiter la cellulite dans les cuisses et les fesses.

Le tissu conjonctif appelé septas fibreux, cause des capitons de cellulite dans la peau. Ces conjonctions relient votre peau au tissu en dessous. Les conjonctions fibreuses peuvent tirer une partie de la  peau, ce qui provoque le gonflement de la graisse environnante.

La technologie utilise un dispositif de la taille d’une aiguille pour traiter le tissu conjonctif juste sous votre peau.

Avant l’intervention, votre médecin utilisera un marqueur pour identifier les capitons de cellulite. Ensuite, après avoir administré une solution anesthésiante, il utilisera l’appareil portatif Cellfina pour insérer un micro-instrument sous votre peau. Votre médecin utilisera alors une technique de médecine esthétique innovante et guidée d’une façon stabilisée dans un mouvement d’éventail pour libérer les septas fibreux sous votre peau. Cela fait rebondir les capitons de cellulite.

Suites opératoires : à quoi s’attendre après la procédure ?

Cellfina est une procédure non-chirurgicale, peu invasive qui ne nécessite pas d’anesthésie générale. Pour cette raison, le temps de rétablissement associé à l’intervention est limité. Vous serez probablement en mesure de conduire votre voiture pour rentrer chez vous le jour même, et vous pouvez reprendre les activités normales après 24 heures.

cellfina paris prix

Après l’intervention esthétique à Paris, vous pourriez ressentir des effets secondaires dans la zone traitée, notamment une douleur mineure. Cependant, ces effets secondaires disparaissent généralement en quelques jours.

Pendant deux semaines après le traitement, vous devriez porter des vêtements compressifs aussi souvent que possible, comme un pantalon de yoga ou un short de vélo. Vous devez limiter votre activité  physique pendant trois à quatre jours après l’intervention et éviter de nager et d’être exposé au soleil pendant environ une semaine.

Quels sont les résultats obtenus grâce à Cellfina ?

Les résultats d’une seule séance de Cellfina à Paris sont remarquables dès le troisième jour après avoir subi cet acte. Après un mois, vous pouvez voir le résultat final : l’effet peau d’orange est disparu et vous aurez une peau lisse sans cellulite. Le taux de satisfaction chez les patients ayant subi cette procédure est très élevé, jusqu’à 96 % après deux ans.