Rhinoplastie : quelle technique offre de meilleurs résultats ?

Il peut sembler inutile pour un patient de connaître les techniques chirurgicales employées pour réaliser telle ou telle intervention de chirurgie esthétique. Après tout, il ne souhaite pas devenir chirurgien esthétique. Mais seulement, la connaissance, même approximative de ces techniques lui permettent de prendre les bonnes décisions. Aussi, nous paraît-il opportun de lui présenter les techniques de rhinoplastie avec leurs avantages. Ainsi saura-t-il au moins à quel résultat il peut s’attendre après sa chirurgie du nez.

Comment évaluer le résultat de la rhinoplastie ? Le résultat d’une chirurgie esthétique du nez dépend de plusieurs facteurs. Une parfaite connaissance de l’anatomie du nez par le chirurgien, une parfaite maîtrise des techniques chirurgicales, ce qui implique une manipulation douce des tissus et une résection modérée pour éviter une retouche chirurgicale du nez ou rhinoplastie secondaire.

Ainsi, quelle que soit la technique, l’objectif de la rhinoplastie est d’obtenir un résultat naturel et harmonieux.

Rhinoplastie ouverte 

Rhinoplastie ouverte et rhinoplastie fermée sont là les deux principales techniques chirurgicales de la rhinoplastie. Ce qui les distingue surtout c’est la localisation de la cicatrice.

La rhinoplastie ouverte signifie que le chirurgien procède à une petite incision au niveau de la columelle, d’où en résulte nécessairement une cicatrice discrète. Toutefois, malgré la cicatrice, la rhinoplastie par voie ouverte présente l’avantage d’exposer la charpente ostéo-cartilagineuse du nez une fois que la peau est décollée. Ainsi, il est plus facile pour le chirurgien de remodeler le nez. L’avantage de la technique ouverte c’est donc qu’elle permet une correction optimale des défauts du nez, elle n’entraîne aucune distorsion du nez. En outre, même si la cicatrice de la rhinoplastie par voie ouverte reste visible, elle est discrète et disparaît après quelques mois.

Rhinoplastie fermée

La rhinoplastie fermée contrairement à la technique précédente, signifie que l’incision permettant de procéder au remodelage du nez est localisée à l’intérieur des narines. La cicatrice est donc invisible.

Mais si le patient a la garantie qu’aucune cicatrice, même discrète ne réussira à trahir son opération du nez, il n’est pas sûr que le résultat final soit proche de celui d’une rhinoplastie ouverte.

En effet, la rhinoplastie par voie fermée présente cet inconvénient que l’accès aux tissus à remodeler n’est pas aisé. Il en résulte donc de nombreuses imprécisions chirurgicales et sans aucun doute, un résultat en-dessous des espérances du patient. C’est pourquoi, bien qu’étant la technique la plus ancienne de la chirurgie du nez, la rhinoplastie par voie fermée a été abandonnée au profit de la voie ouverte.